Cédric Alfonso est élu Président de Genève-Cliniques

CP_Genève-Cliniques-2020
L’association des cliniques privées genevoises Genève-Cliniques a renouvelé son comité pour une période de deux ans, soit jusqu’au printemps 2022. Monsieur Cédric Alfonso, actuel directeur de la clinique Générale-Beaulieu, a été élu président de Genève-Cliniques et un nouveau mandat a également été confié au vice-président sortant, Monsieur Nicolas Froelicher, Directeur des investissements et des affaires extérieures La Tour Medical Group. Messieurs Gilles Rufenacht et Rodolphe Eurin, respectivement Directeur de Hirslanden Clinique La Colline et Clinique des Grangettes et Directeur de l’Hôpital de la Tour, assument le rôle de membres du comité de l’association. André Martin, directeur adjoint de Hirslanden Clinique La Colline est nommé membre du comité et trésorier de l’association.

En tant qu’association, Genève-Cliniques entend faire entendre sa voix et faire valoir son rôle incontournable dans la prise en charge des patients. Le problème de la maîtrise des coûts de la santé ne pourra se régler que dans le cadre d’une coopération entre les acteurs publics et/ou privés et non par l’Etat seul.

Pour le libre choix du médecin

« Notre association milite pour la reconnaissance de ses membres qui partagent une même conviction : celle du travail en réseau et d’une prise en charge coordonnée entre les différents acteurs, publics ou privés. A court terme, pour maintenir la haute qualité des prestations et veiller à l’efficience du système, il est primordial de recourir à des outils digitaux, existants ou à développer. Par ailleurs, il est nécessaire de préserver non seulement le libre choix du médecin mais également celui de l’établissement. Nous devons contribuer à responsabiliser les citoyens et les mettre en garde contre la surconsommation de « prestations de santé » en leur offrant les outils appropriés. A moyen et long termes, nous devons réfléchir à un changement profond du système actuel, trop complexe et qui manque de transparence. Les dernières mesures annoncées par Berne n’auront qu’un impact limité sur les causes de l’explosion des coûts. Accélérer l’harmonisation du financement mais également des tarifs ambulatoires et hospitaliers permettrait de créer des incitatifs aux changements, tant pour le bien des finances publiques que dans l’intérêt des patients », déclare Cédric Alfonso, président de Genève-Cliniques.

« L’association est devenue ces dernières années un interlocuteur privilégié pour le département de la santé genevois, mais aussi pour les acteurs du secteur. Les cliniques sont reconnues pour pratiquer une médecine hautement spécialisée. Nous contribuons au système de santé et y jouons un rôle essentiel comme nous le démontrons dans le cadre de la crise sanitaire actuelle », commente Gilles Rufenacht, ancien président et membre du comité de Genève-Cliniques, qui remet son mandat après huit années de présidence.

Genève Cliniques encourage les hôpitaux publics et privés, cliniques de réhabilitation, associations de médecins, ambulanciers, maison de santé, instituts de soins à domicile et centre de formation à œuvrer ensemble afin de proposer à la population genevoise une offre de soins coordonnée, de qualité et à des coûts maîtrisés. C’est d’ailleurs l’esprit des Etats Généraux de la Santé, initiés à Genève par l’association en 2017 et qui connaîtra une troisième édition en octobre 2020.

« Genève-Cliniques maintient sa volonté d’assurer une prise en charge coordonnées des soins tout en maîtrisant les coûts et en garantissant la qualité. Nos institutions ont à cœur de développer les outils digitaux afin de garantir une coordination de réseau et assurer une prise en charge efficiente dans un souci d’économicité et avec toujours plus de qualité », déclare Cédric Alfonso, président de Genève-Cliniques.

Centrée sur l’excellence, Genève-Cliniques représente 9 établissements. L’association compte également, depuis 2018, deux cliniques de réhabilitation : la Clinique des Hauts d’Anières et la Clinique de Maisonneuve.